Septième étape de la F1 pour cette saison ce week-end au circuit Paul Ricard du Castellet. On a pu assister à une guerre sans merci entre les six pilotes des trois écuries dominantes à savoir le Red Bull Racing, Mercedes et McLaren. Max Verstappen a pu transformer son meilleur temps lors des qualifications grâce à une deuxième entrée au stand, au 33ème tour, qui lui a permis de reprendre sa première place. Une pensée pour notre Français, Pierre Gasly, qui signe tout de même une bonne performance et arrive en septième position derrière le peloton de tête.

 

On prend les mêmes et on recommence. Les deux titans Verstappen et Lewis Hamilton se sont disputé la première place du premier au dernier virage de ce Grand Prix de France. Au départ, c’est le Néerlandais qui tient la pôle position. Malheureusement, dès le premier virage et après une légère perte de contrôle c’est le Britannique qui en profite pour prendre la tête. Après un duel effréné et à deux tours de la fin, il faudra assister à un undercut très judicieux de Verstappen pour obtenir notre classement final. Pourra t-il creuser son écart le week-end prochain ?

 

Un bilan parfait pour le Red Bull Racing

 

Max Verstappen en tête et Sergio Perez à la troisième place. Les deux pilotes empochent ainsi respectivement (25+1) et 15 points. Au classement général, de même pour ces deux pilotes et chacun distance son némésis. Cela n’a pas été de tout repos et selon le vainqueur c’est « une belle performance ». Performance rendue possible par un dépassement in extremis à l’entrée du pénultième tour. Fort de ses pneus neufs et profitant de l’accélération conférée par le DRS et le Britannique, Verstappen parvient à emporter la première place avec un peu moins de trois secondes d’avance. De son côté, Checo clôt le podium en grandes pompes avec cinq secondes d’avance sur Valtteri Bottas.

 

Formule 1 (GP de France) : Max Verstappen s'impose au bout du suspense

 

Légère frustration pour Mercedes

 

On imagine bien que Toto Wolff a du être quelque peu désappointé à l’issue de la course. En effet, pendant plus de la moitié de ce GP, Hamilton et Bottas étaient en tête mais les pneus « médium » n’ont pas suivi. Pris en étau et contraints de rester avec pneus usés, les deux pilotes Mercedes n’ont pas pu faire face à Max Verstappen. Lewis Hamilton s’est finalement fait prendre à son propre jeu. Souvenez-vous au , GP d’Espagne, il avait usé de cette même stratégie pour l’emporter sur le Néerlandais. De son côté Bottas parvient toutefois à se dégager et décrocher la quatrième place. Il remonte ainsi à la cinquième place du classement général.

 

 

 

Une synergie impeccable pour McLaren

 

Une belle surprise pour l’écurie aux couleurs orange et noire. Lando Norris et Daniel Ricciardo, respectivement partis en huitième et dixième position, se sont hissés au cinq et sixième place. Le duo nous a proposé un spectacle incroyable en parvenant à dépasser les uns après les autres leurs concurrents. Dès le départ, ils ont dû se mettre à deux pour permettre à Ricciardo de dépasser l’Espagnol Fernando Alonso. Ils ont ensuite dû faire preuve d’une grande ingéniosité pour se débarasser des deux coureurs de Ferrari (Leclerc et Sainz) ainsi que le Français Pierre Gasly qui les a ensuite talonné jusqu’au drapeau à damier.

 

GP d'Australie: le slogan d'un cigarettier retiré des McLaren

 

Récapitulatif des scores

Grand Prix France Pilote Ecurie Points Victoires Podiums Total
1 M.Verstappen Red Bull Racing (+25+1) 3 6 131
2 L.Hamilton Mercedes (+18) 3 5 119
3 S.Perez Red Bull Racing (+15) 1 2 84
4 V.Bottas Mercedes (+12) 0 3 59
5 L.Norris McLaren (+10) 0 2 30

 

Classement global F1 Pilote Ecurie Points Victoires Podiums Total
1 M.Verstappen Red Bull Racing 131 3 6 131
2 L.Hamilton Mercedes -12 3 5 119
3 S.Perez Red Bull Racing -47 1 2 84
4 L.Norris McLaren -55 0 2 76
5 V.Bottas Mercedes -72 0 3 59

 

Le salon de Munich fait son retour en trombe

Voilà bientôt deux ans qu'aucun salon automobile d'une telle envergure n'avait eu lieu en Europe. Le salon de Munich fait sa rentrée la semaine prochaine du 6 au 12 septembre

Cupra présente son UrbanRebel Concept

A moins d'une semaine du salon de Munich, les constructeurs s'impatientent. Ici, l'honneur revient à Cupra qui présente sa toute nouvelle concept-car. L'ancienne division sportive de Seat (groupe VW) gonfle

Lotus prépare sa nouvelle série à Wuhan

Depuis le modèle Evija, sorti en 2020, il est clair que la marque Lotus s'intéresse de plus en plus à la motorisation électrique. Par contrainte ou par volonté, Lotus rentre

Romain Monti : pilote et youtubeur

Parmi nos pilotes français, plusieurs s'illustrent autrement que par leur carrière dans le sport mécanique. Romain Monti fait partie des pilotes de cette trempe. En effet, à 30 ans ce

Le point F1 : le GP le plus court de l’Histoire

Douzième étape de la F1 pour cette saison ce week-end pour le GP de Belgique. Le circuit de Spa-Francorchamps détient désormais le record du Grand Prix le plus court de

Hopium Machina : l’avenir de l’hydrogène à la française ?

Les moteurs à hydrogène continuent leur progression sur les marchés et un nouvel acteur français gagne du terrain. En effet, le concepteur Hopium met son modèle Machina sous les projecteurs

Le Qatar accueillera bientôt… le Salon de Genève

Les organisateurs du Geneva International Motor Show (GIMS) ont conclu un partenariat avec le Qatar pour apporter un second souffle au prestigieux salon helvétique. En effet, après une édition annulée

Jeu-concours J’aime les Porsche, des dizaines de lots à gagner !

Vous êtes maintenant plus de 80 000 sur la page J'aime les Porsche et pour vous remercier, nous avons décidé de vous offrir quelques cadeaux !   Tentez donc de

Programme TV sport automobile : en septembre, du Mont-Blanc au Val de Loire

Le mois de septembre s'annonce sous les meilleurs auspices pour le sport automobile. D'emblée, trois Grands Prix vont ravir les fans de F1. Après la victoire de notre Esteban Ocon