Grand Auto

Le point F1 : Lewis Hamilton, royal au GP d’Espagne

Quatrième étape de la F1 cette saison et non des moindres pour les pilotes qui se sont retrouvés ce week-end à Barcelone pour le GP d’Espagne. Le néerlandais, Max Verstappen a tenu tête à Lewis Hamilton qui a pourtant réussi à voler la vedette au 60ème tour par la ruse. La suprématie de Mercedes en la personne du vainqueur Britannique et de Valtteri Bottas en troisième place met tout le monde d’accord.

 

En amont de la course, l’écurie allemande avait de quoi être en confiance. Hamilton était sur une de ses pistes fétiches et prenait ce samedi, aux qualifs, la 100ème pole position de sa carrière. Le septuple champion du monde est le seul pilote à pouvoir se targuer d’un tel exploit. Il n’a ensuite pas manqué de gonfler ses records d’ailleurs en signant le lendemain, sa 98ème victoire.

 

Verstappen frappe fort

 

Au départ, Lewis Hamilton, Max Verstappen, Valterri Bottas prennent le peloton de tête. Le Néerlandais crée la surprise et prend de force la première place dès le premier virage. S’en suit une lutte acharnée entre les deux premiers pilotes. Le Finlandais de son côté se battra avec le premier tiers du classement et conservera finalement le bronze. Durant les dix-huit premiers tours, Verstappen conserve la tête, Hamilton gagne au temps. Le champion du monde accentue son retard suite à un pneu défectueux et une gène occasionnée par Nikita Mazpin (Haas) qui ne se laisse pas doubler aux drapeaux bleus. Toto Wolff (dirigeant Mercedes) est colère !

 

Max Verstappen : la gloire de son père Jos | Formule 1

 

L’undercut qui paie

 

Jusqu’au 42ème tour, le Britannique rattrape péniblement ses cinq secondes de retard et signe deux tours (31 et 32ème) au meilleur temps. Toutefois, il échoue à deux occasions de doubler le Néerlandais. Changement tactique ! Pour le dernier tiers de la course, le Britannique passe en undercut et joue les pit stops (arrêts aux stands). Il profite de l’accélération que lui confère le DRS (Drag Reduction System) au 60ème tour et finit par se jouer de Verstappen, qui fatigue au niveau des pneus. Contraint de faire un arrêt au stand malgré le meilleur temps au tour, le pilote du Red Bull Racing ne pourra jamais rattraper son retard. Bilan : 66 tours et une nouvelle victoire pour Lewis Hamilton.

 

 

Le Britannique a pu profiter de sa victoire sous les acclamations du public. En effet, un millier de spectateurs triés sur le volet, dont le joueur français Antoine Griezmann, était présent. Hamilton décroche sa troisième victoire cette saison et maintient dès lors sa première place au classement F1. Prochain rendez-vous F1, du 21 au 23 mai, pour le GP de Monaco. Il reste encore quelques places sur le site de la billetterie ! Enfin, n’oubliez pas le week-end prochain, le sport automobile nous conduit à deux roues au Mans !

 

 

Récapitulatif des scores

Grand Prix Espagne Pilote Ecurie Points Victoires Podiums Total
1 L.Hamilton Mercedes (+25) 3 4 94
2 M.Verstappen Red Bull Racing (+18+1) 1 4 80
3 V.Bottas Aston Martin (+15) 0 3 47
4 C.Leclerc Ferrari (+12) 0 0 40
5 S.Perez Red Bull Racing (+10) 0 0 32

 

Classement global F1 Pilote Ecurie Points Victoires Podiums Total
1 L.Hamilton Mercedes 0 3 4 94
2 M.Verstappen Red Bull Racing -14 1 4 80
3 V.Bottas Aston Martin -47 0 3 47
4 L.Norris McLaren -53 0 1 41
5 C.Leclerc Ferrari -62 0 0 32

 

Image

 


Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *