Grand Auto

Grand Auto usine voiture

Au cœur de l’usine : les pièces du puzzle

Les automobiles d’aujourd’hui sont généralement construites sur le modèle du FIFO (First In First Out), c’est à dire à la demande des clients. D’autres constructeurs, avec une clientèle plus régulière, se contentent de produire des séries limitées avec un nombre de véhicules produits établi à l’avance. Dans tous les cas, le processus de création, remercions Henri Ford, passe par les chaînes de production.

 

Le processus de création d’un modèle de voiture peut prendre un certain temps car se constitue de différentes étapes. Tout d’abord, le constructeur doit d’abord consulter sa clientèle pour savoir quel concept et quel style l’intéresserait. Cette étape est impossible à estimer car différentes pour chaque modèle et chaque marque. A titre d’exemples, il a fallu un lustre pour concevoir la Rolls Royce Phantom, trois ans et demi pour concevoir la Peugeot 5008 alors que la Citroën ZX a été imaginée et mise sur plan en trois mois. Ensuite, on parle d’emboutissage. Les constructeurs se fournissent en tôles d’acier sous forme de bobines, pour les façonner aux formes du modèle à produire. les pièces sont ensuite découpées, embouties, percées, perforées et détourées. Les pièces du puzzle sont prêtes.

La caisse en blanc

On passe ensuite à l’assemblage. Les pièces sont donc contrôlées et sélectionnées pour former une “caisse en blanc”. Le squelette est formé par quelques 250 machines qui vont emboîter et souder par plusieurs procédés les différentes pièces. Selon le modèle 400 à 600 pièces (Source : PSA Peugeot de Rennes) sont nécessaire pour former la caisse métallique. Le corps est ensuite traité par plusieurs couches de produits (nettoyage, anti-corrosion, peinture et vernis). Une fois peint, on passe au montage.

Première photo officielle de la future Fiat 500 X - Photo #2 - L'argus

Le coiffage

Du tableau de bord aux sièges en passant par les roues, tous les opérateurs vont s’activer à mettre en forme le véhicule. Le moment clé s’appelle le coiffage. Quand le bas de caisse, le moteur et la mécanique viennent épouser la carrosserie. Il ne restera plus qu’aux ingénieurs de terminer le véhicule en resserrant les amortisseurs et valider le montage final. Aujourd’hui une usine peut produire jusqu’à 200 modèles par jour lorsqu’il s’agit de la référence sans customisation souhaitée par l’acheteur. En revanche pour les voitures de luxe ou avec des options rajoutées, la production peut être plus longue.

 


Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *