De plus en plus de constructeurs œuvrent à l’élaboration de « véhicules propres ». A l’heure où le bonus écologique commence à diminuer, il est plus qu’important de connaître l’éventail  de possibilités du marché. Aujourd’hui en France plus d’une cinquantaine de modèles sont disponibles. En conséquence, voici une présentation des dix modèles de véhicules électriques qui se sont les mieux vendus en 2020. A noter que Peugeot tient deux places dans le classement de cette année. Seul le modèle le plus vendu apparaît dans ce classement pour vous permettre de voir un plus grand nombre de constructeurs. (Bye bye le e-2008 qui terminait 8ème !)

Les chiffres recensés sont basés sur les données des constructeurs pour leur modèle d’entrée de gamme. Toutefois, les tarifs ne comprennent ni les options, ni les batteries améliorées (normes WLTP), ni les réductions (bonus écologique et prime à la conversion). L’autonomie est calculé selon les conditions optimales (conduite équilibré à des températures idéales). Enfin, le temps de recharge est calculé sur une borne dédiée par le constructeur, les bornes Autolib’, sur l’autoroute, ou chez les concessionnaires.

Opel Corsa E

A la dixième place, l’Opel Corsa E. Sortie en septembre 2019, la citadine dispose d’une puissance de 100 kW (environ 136 ch) avec un couple à 260 Nm. Le premier modèle électrique du constructeur allemand atteint les 330 km d’autonomie avec une pointe à 150 km/h. De plus, elle dispose d’une recharge rapide permettant d’atteindre la barre des 80 % en 30 minutes. Le véhicule est facile à prendre en main, ménage le conducteur et possède un bon rapport/qualité prix. En revanche, selon les différents avis l’autonomie peut ne pas toujours suivre sur la longueur.

Opel Corsa-e | Configurateur et listing des prix sur DriveK

Prix de départ : 31 300 € (hors bonus écologique, prime de conversion)

 

Mini Cooper SE

A la neuvième place, la Mini Cooper SE. Sortie en mars 2020, la mini citadine en a sous le capot avec une puissance de 135 kW (environ 184 ch) pour un couple à 270 Nm. L’anglaise garde son Union Jack sous ses feux arrières et atteint les 230 km d’autonomie avec une pointe à 150 km/h. Ensuite, avec sa recharge rapide elle atteint la barre des 80 % en 35 minutes. Le véhicule est ludique et possède tous les avantages qu’on connaît au Mini. En revanche, mis à part le prix un poil onéreux, l’autonomie reste en dessous de celles des autres véhicules verts de ce top.

https://www.automobile-magazine.fr/asset/cms/170171/config/118980/gs-mini-cooper-se-012020-00083-1.jpg

Prix de départ : 33 900 € (hors bonus écologique, prime de conversion)

 

Citroën DS3 e-Tense

A la huitième place, la DS3 e-Tense. Le premier SUV du classement sorti janvier 2020 rentre dans le rang. Pourvu de 100 kW (environ 136 ch) de puissance et un couple de 220 Nm, il remplit ce pourquoi il a été conçu. le SUV vert atteint quand même les 320 km d’autonomie et une pointe à 150 km/h. Au niveau de la recharge, le constructeur assure un 0 à 80 % en 30 minutes. Le confort d’un SUV de la clé dans le contact à la fermeture centralisée avec des performances suffisantes. Seulement suffisantes car pour un SUV, on s’attendait à un peu plus de folie, à mieux. Même autonomie que la citadine Corsa citée plus tôt et une consommation qui s’avère élevée sur le long terme.

DS 7 Crossback se met à l'hybride | Challenge.ma

Prix de départ : 37 000 € (hors bonus écologique, prime de conversion)

 

Nissan Leaf

A la septième place, la Nissan Leaf. Première berline du classement sur les marchés dont la dernière version remonte à février 2018. Précurseur sur le marché de l’électrique, le modèle tient bon avec 110 kW (environ 150 ch) et un couple de 320 Nm.  Avec une autonomie notable de 375 km, la berline nippone de 4,5 m de long se dote également du système ProPilot. Comprenant une aide à la conduite, un maintien en file et une assistance pour « se garer tout seul ». Dans les faits, le véhicule est confortable avec son système ePedal pouvant s’adapter à 90 % des situations uniquement avec la pédale de droite. En revanche, malgré une recharge de 0 à 80 % en moins de 30 minutes, les batteries semblent perdre rapidement en performance. En effet, dispensées de dispositif de refroidissement liquide, leur vitesse de charge décroit rapidement en fonction des recharges successives.

Nissan Canada dévoile les prix de la LEAF PLUS à grande autonomie - Guide Auto

Prix de départ : 33 900 € (hors bonus écologique, prime de conversion)

 

Volkswagen ID.3

A la sixième place, la Volkswagen ID.3. Première compacte du classement aperçue pour la première fois en 2016 et disponible depuis décembre 2019 en France. Avec 107 kW (140 ch) et un couple de 275 Nm pour la première version, le pari semble réussi. 350 km d’autonomie pour le premier modèle de batterie de 45 kWh configuré en propulsion, le véhicule peut atteindre les 160 km/h. Une prouesse rare dans le domaine des véhicules verts du marché avec un temps de recharge plus qu’honnête de 0 à 80 % (soit 290 km) en 26 minutes chrono. Comme la berline de chez Nissan, le véhicule est doté du système « ID Pilot » avec les mêmes avantages ainsi que des caméras de recul. Avec un style orienté monospace, le véhicule fait un excellent quotidien avec toutefois une certaine rigidité du châssis et du volant du fait d’1,8 tonnes de poids à vide.

Essai Volkswagen ID.3 : on peut douter de tout, mais pas de son autonomie

Prix de départ : 33 890 € (hors bonus écologique, prime de conversion)

 

Kia e-Niro

A la cinquième place, le Kia e-Niro. Le SUV présenté en janvier 2018 est reconnu aujourd’hui sur le marché par sa viabilité. Héritier de ses prédécesseurs hybrides et hybrides rechargeables, il reprend le design très volumineux qu’on lui connait. Avec une motorisation tout aussi similaire de 100 kW (136 ch) mais un couple de 395 Nm qui inverse la tendance. Pouvant atteindre les 455 km d’autonomie, le e-Niro conforte l’idée que les SUV, sont les maîtres en la matière. Un SUV performant, familial et spacieux qui peut pointer à 155 km/h. De plus, une fois les sièges arrières rabattus, on passe de 451 à 1405 litres de volume de chargement. Toutefois, ce poids lourd à besoin de beaucoup de jus pour avancer. Compter 45 min pour monter de 0 à 80 %. Enfin malgré une autonomie placée très haute, celle-ci semble plus volatile une fois passée sur l’autoroute.

Leasing Kia e-Niro (LOA, LLD) : devis en ligne - Bloovee

Prix de départ : 37 100 € (hors bonus écologique, prime de conversion)

 

Hyundai KONA Electric

A la quatrième place, le Hyundai KONA Electric. Le SUV sud-coréen a gagné un lifting en ce début d’année mais reste tout de même l’une des meilleures ventes pour l’année écoulée. Comme son homologue thermique, il reste plus compacte et plus intuitif que son rival et compatriote de chez KIA. Au niveau performance, ils possèdent les mêmes attributs (100 kW donc 136 ch et 395 de Nm). Le Hyundai se distingue par sa pointe à 167 km/h et une autonomie plus réaliste à 289 km. Celui-ci perd quelques peu en place dans l’habitacle  avec 332 à 1114 litres de volume de chargement. Enfin pour la recharge, les temps sont sensiblement les mêmes : 0 à 80 % en moins de 45 minutes. Le Hyundai est donc à l’instar de son compatriote plutôt axé pour les trajets professionnels du quotidien.

Banc d'essai Hyundai Kona Electric - Pour en finir avec la station-service | La Presse

Prix de départ : 39 900 € (hors bonus écologique, prime de conversion)

 

Tesla Model 3

Pour la médaille de bronze, c’est la Tesla Model 3. On attendait la marque d’Elon Musk au tournant et le Model 3; sur les marchés depuis février 2019, annonce la couleur. On passe de tous les panneaux tactiles, infodivertissants avec des écrans dans tous les sens, à un design ultra minimaliste. Comptez 448 km d’autonomie pour la berline, à propulsion, sobrement nommée « standard plus ». Ici c’est la cour des grands et avec une batterie à 150 kW, Tesla annonce 286 ch et un couple de 450 Nm. Avec une pointe à 225 km/h et une recharge de 0 à 80 % en 30 minutes, Tesla reste le G.O.A.T. (Goal Of All Time) du domaine.

https://img.phonandroid.com/2020/10/tesla-model-accident-bmw.jpg

Prix de départ : 43 800 € (hors bonus écologique, prime de conversion)

 

Peugeot e-208

Pour la médaille d’argent, c’est la Peugeot e-208. Nous ne sommes pas surpris de trouver nos concessionnaires français dans les tops car ils inspirent confiance et un meilleur SAV auprès des acheteurs. La e-208 incarne le modèle électrique que cherche la marque au lion depuis son lancement en octobre 2019. Et ce dès le premier modèle intitulé e-208 Active La citadine s’adapte avec un moteur dans les standards de 100 kW (136 ch) avec un couple de 260 Nm. La Peugeot e-208 revendique une pointe à 150 km/h et pas moins de 340 km d’autonomie. Enfin, avec sa batterie, garantie 8 ans, qui récupère 80 % de sa charge en 30 minutes, elle reste l’une des meilleures options sur le marché.

Spesifikasjoner og utstyr - Peugeot e-208 - VG Bilguiden

Prix de départ : 32 700 € (hors bonus écologique, prime de conversion)

 

Renault Zoé

Et pour la médaille d’or, la Renault Zoé ! Commercialisée dès 2013, la citadine française a eu le temps de faire ses preuves. Disponible en deux versions : R110 pour le trafic routier et R135 pour pouvoir pousser davantage sur les trajets plus conséquents. La R110 est dotée du design quasi équivalent à son homologue thermique et nommée Life. Avec une puissance raisonnée à 80 kW (108 ch) dont 225 Nm de couple, on arrive à 395 km d’autonomie. Honorable. On atteint les 135 km/h en pointe et on peut se recharger de 150 km sur le plus grand réseau de bornes sur le territoire en seulement 30 minutes. Petit bémol, beaucoup d’options sont disponibles mais sont couteuses. Comptez un peu moins de 2 000 € pour passer au R135 (100 kW, 135 ch et 245 Nm). Le connecteur Combo pour la charge rapide jusqu’à 50 kW et on passe le florilège de packs à quelques centaines d’euros chacun.

Enfin, depuis 2021 le système de location de batterie est terminée. Désormais la batterie  est incluse dans le prix. Ce qui réduira considérablement le prix mensuel du véhicule quand le constructeur admet que 70 % des Zoé en activité fonctionnent sur le principe du LLD (Location Longue Durée).

Renault Zoe : nouveau look, nouvelle batterie et meilleure autonomie

Prix de départ : 32 500 € (hors bonus écologique, prime de conversion)

Le salon de Munich fait son retour en trombe

Voilà bientôt deux ans qu'aucun salon automobile d'une telle envergure n'avait eu lieu en Europe. Le salon de Munich fait sa rentrée la semaine prochaine du 6 au 12 septembre

Cupra présente son UrbanRebel Concept

A moins d'une semaine du salon de Munich, les constructeurs s'impatientent. Ici, l'honneur revient à Cupra qui présente sa toute nouvelle concept-car. L'ancienne division sportive de Seat (groupe VW) gonfle

Lotus prépare sa nouvelle série à Wuhan

Depuis le modèle Evija, sorti en 2020, il est clair que la marque Lotus s'intéresse de plus en plus à la motorisation électrique. Par contrainte ou par volonté, Lotus rentre

Romain Monti : pilote et youtubeur

Parmi nos pilotes français, plusieurs s'illustrent autrement que par leur carrière dans le sport mécanique. Romain Monti fait partie des pilotes de cette trempe. En effet, à 30 ans ce

Le point F1 : le GP le plus court de l’Histoire

Douzième étape de la F1 pour cette saison ce week-end pour le GP de Belgique. Le circuit de Spa-Francorchamps détient désormais le record du Grand Prix le plus court de

Hopium Machina : l’avenir de l’hydrogène à la française ?

Les moteurs à hydrogène continuent leur progression sur les marchés et un nouvel acteur français gagne du terrain. En effet, le concepteur Hopium met son modèle Machina sous les projecteurs

Le Qatar accueillera bientôt… le Salon de Genève

Les organisateurs du Geneva International Motor Show (GIMS) ont conclu un partenariat avec le Qatar pour apporter un second souffle au prestigieux salon helvétique. En effet, après une édition annulée

Jeu-concours J’aime les Porsche, des dizaines de lots à gagner !

Vous êtes maintenant plus de 80 000 sur la page J'aime les Porsche et pour vous remercier, nous avons décidé de vous offrir quelques cadeaux !   Tentez donc de

Programme TV sport automobile : en septembre, du Mont-Blanc au Val de Loire

Le mois de septembre s'annonce sous les meilleurs auspices pour le sport automobile. D'emblée, trois Grands Prix vont ravir les fans de F1. Après la victoire de notre Esteban Ocon