Grand Auto

Image d'illustration du grand prix de chine

Résumé du grand prix de chine 2024

Contexte du Grand Prix de Chine 2024

Le grand prix de Chine fait son grand retour après plus de 4 années d’absence au calendrier, les fans asiatiques étaient bien plus qu’impatients et enthousiastes à l’idée du retour de cette course, couronnée par l’arrivée du pilote local Zhou Guanyu.

Ce grand prix occupait une place importante avant de le voir sortir du calendrier en raison des mesures sanitaires imposer par la Chine avec l’arrivée de la Covid-19.

Chaque année, le Grand Prix de Chine était l’un des événements les plus attendus dans le calendrier de la Formule 1. Avec une forte présence mondiale, la F1 ajoute une couche de prestige à ce produit mondial de sport automobile.

Depuis sa première course en 2004, le Grand Prix de Chine a offert des moments vraiment mémorables. Ce GP a toujours été réputé pour sa météo imprévisible et son tracé unique, le Circuit international de Shanghai.

En 2024, le Grand Prix de Chine n’a pas fait exception, offrant des moments d’excitation à l’état pur aux fans du monde entier. Notamment, car il est le premier circuit du calendrier a proposé aux fans les toutes récentes courses et qualifications sprint qui ont vu le jour en 2021.

La première séance d’essai libre

La première est unique séance d’essai fut aussi calme que surprenante malgré son horaire matinal pour les spectateurs européen. En effet au cours de cette séance, rien de notable ne se passait jusqu’au moment ou un drapeau rouge a été brandit, car une partie de la pelouse a commencé à prendre feu dans l’un des virages du circuit, on apprendra plus tard que cela était dû aux étincelles que produisait les formule 1 en passant dans ce virage. Le second fait est la feuille des temps assez surprenante à la fin de cette séance, le top 3 se constituait de Verstappen en troisième position, Piastri en seconde et Stroll étant à la première place, chose assez étonnante au vu de ses dernières prestations.

La qualification sprints

Ce week-end voyait apparaître la première course sprint accompagnée de sa qualification. Cette qualification ne fut pas de tout repos car la pluie s’invita au cours de celle-ci.

La SQ1

Mais tout d’abord commençons par la SQ1, aucun incident majeur à déclaré au cours de celle-ci, une piste sèche et aucun rebondissement inattendu, a l’issue de celle-ci, nous verrons les pilotes suivants éliminer :

  • P2O – Sargeant
  • P19 – Tsunoda
  • P18 – Albon
  • P17 – Ocon
  • P16 – Gasly

C’est encore la douche froide pour l’écurie Alpine qui voit ses 2 pilotes éliminés dans cette première partie des qualifications malgré des évolutions apportées sur la voiture d’Estéban Ocon.

La SQ2

Comme quelques heures auparavant un nouveau départ de feu est observer dans la pelouse du circuit, celui-ci sera rapidement maitrisé avant le départ de cette SQ2.

Gros rebondissement au départ de celle-ci, car la pluie arrive précipitamment, ce qui créé le chaos dans la pit-lane tous les pilotes voulant prendre la piste au plus vite.

Les grands perdants de cette SQ2 sont les suivant :

  • P15 – Stroll
  • P14 – Ricciardo
  • P13 – Hulkenberg
  • P12 – Magnussen
  • P11 – Russel

De gros noms se voient éliminés ici, on notera l’énième élimination de Stroll malgré une FP1 encourageante. Les 2 Haas se voient aussi recaler ainsi que Ricciardo dans sa Racing Bulls, mais qui parvient tout de même à battre son coéquipier depuis la première fois de la saison en qualification. Russel se voit aussi éliminé ce qui laisse les deux Stake atteindre la SQ3 avec une performance assez étonnante.

La SQ3

Cette dernière partie des qualifications se déroulera uniquement sous la pluie avec la présence des outsiders de Stake.

Cette SQ3 demandera aux pilotes de redoubler de vigilance au vu des conditions humides. Et le premier piégé sera Charles Leclerc qui se sortira sans grand dommage malgré une partie de son aileron avant endommagé.

Plus aucun incident par la suite, mais une fin de qualification exceptionnelle avec le top 10 suivant :

  • P1 – Norris
  • P2 – Hamilton
  • P3 – Alonso
  • P4 – Verstappen
  • P5 – Sainz
  • P6 – Perez
  • P7 – Leclerc
  • P8 – Piastri
  • P9 – Bottas
  • P10 – Zhou

Un trio de choc est présent en tête de ces qualifications avec la remarquable pole position de Lando Norris suivie de Hamilton est Alonso. On aurait pu croire un temps a la pole de Hamilton a la suite du chrono annulé de Norris mais celui-ci a vu son chrono rétabli a la fin de la qualification lui attribuant la pole de cette qualification sprints. On ne retrouve qu’étonnamment Verstappen 4eme, non habitué a voir le champion du monde en titre aussi loin.

Et nous retrouvons les deux Stake a la 9 et 10e place avec une performance très étonnante, mais on ne peut que se réjouir pour le pilote chinois qui décroche cette P10 devant son public.

La course sprint

La première course sprint de la saison se voit se déroulé par temps sec, tous les pilotes partent en pneumatique medium à l’exception de Russel qui lui tente le parie stratégique des soft pour aller au bout des 19 tours prévues.

Départ excellent pour les deux premiers de la sprint Norris et Hamilton qui entre dans le premier virage au coude-à-coude, mais Hamilton qui de par son expérience poussera Norris hors de la trajectoire de course ce qui le fera descendre a la 7eme place. Hamilton est donc en tête seule avec Alonso qui tente de le suivre, mais sans réel succès, car l’Espagnole abîmera fortement ses pneus en voulant défendre sur Max Verstappen. Malheureusement, la joie sera de courte durée en tête, car le champion en titre revient sur lui telle une fusée avant de le dépasser a 10 tours de la fin, roulant plus vite que lui de 1 seconde par tours.

Hamilton entame donc une course contre Sergio Perez afin de garder sa deuxième position sur la course sprint, chose qu’il arrivera à faire.

Un peu plus loin dans le peloton, on voit Alonso dégringolé à cause de ses pneumatiques abîmés, mais on remarque aussi une grosse bataille entre les deux pilotes Ferrari qui se battent très fortement en piste pour le gain de la 4e place

Le fait le plus marquant de cette course sera le dépassement plus qu’audacieux de Sainz sur Alonso ce qui provoquera un léger contact entre les deux Espagnoles ainsi qu’une crevaison pour Alonso qui se verra contraint d’abandonner et écopera d’une pénalité de 10 secondes et 3 points sur son permis de la super licence.

Le classement de la course sprint
  • P1 – Verstappen
  • P2 – Hamilton
  • P3 – Perez
  • P4 – Leclerc
  • P5 – Sainz
  • P6 – Norris
  • P7 – Piastri
  • P8 – Russel
  • P9 – Zhou
  • P10 – Magnussen
  • P11 – Ricciardo
  • P12 – Bottas
  • P13 – Ocon
  • P14 – Stroll
  • P15 – Gasly
  • P16 – Tsunoda
  • P17 – Albon
  • P18 – Sargeant
  • P19 – Hulkenberg
  • P20 – Alonso

La qualification

Place à la qualification principale dans ce gros week-end de course, qui elle se déroulera sur piste sèche.

La Q1

Une Q1 assez basique en soit mais on notera la forte amélioration des pilotes sur ce tracé à la fin de celle-ci, ce qui obligera un grand nombre d’entre eux à ressortir pour éviter une éventuelle élimination.

Il y aura bel est bien des piégés durant celle-ci, on notera l’élimination du second de la course sprint de la veille, Hamilton qui se voit finir à la 18e place de ce classement blâment un changement de setup au dernier moment. Perez aussi ne passe pas loin de la correctionnelle finissant a la 15e place

Les éliminer de cette Q1 sont :

  • P16 – Zhou
  • P17 – Magnussen
  • P18 – Hamilton
  • P19 – Tsunoda
  • P20 – Sargeant

La Q2

Place à la Q2 désormais avec laquelle nous entrons directement sur l’événement de ces qualifications avec le crash de Sainz dans le dernier virage. En effet l’espagnol a légèrement débordé dans le bac à gravier et c’est vu partir en tête-à-queue avant d’aller heurter le mur, cela provoquera un drapeau rouge avant de voir l’Espagnole repartir avec sa Ferrari, mais sans aileron avant, un gros travail sera nécessaire de sa part afin de s’extraire de cette Q2.

Les éliminer de cette Q2 :

  • P11 – Stroll
  • P12 – Ricciardo
  • P13 – Ocon
  • P14 – Albon
  • P15 – Gasly

La Q3

Verstappen se montre indomptable durant cette Q3, le néerlandais signe un temps avec 4 dixièmes d’avance sur sa première tentative. Pas de réel surprise sur cette Q3.

Les résultats sont donc les suivants

  • P1 – Verstappen
  • P2 – Perez
  • P3 – Alonso
  • P4 – Norris
  • P5 – Piastri
  • P6 – Leclerc
  • P7 – Sainz
  • P8 – Russel
  • P9 – Hulkenberg
  • P10 – Bottas

La course

Le départ du Grand prix se déroule très calmement avec Alonso qui depuis sa 3e place vient dépasser Perez dans le premier virage et se porte à la hauteur de Verstappen sans pouvoir le dépasser. Il défendra donc sur Perez durant plusieurs tours avant de lui céder sa place et empêchant le Mexicain tout espoir de victoire face à Verstappen.

Hamilton lui continue progressivement ça remontée même s’il montre des difficultés dans sa voiture et à la radio quand il double difficilement les Alpines.

La course se montre assez calme jusqu’à l’abandon de Bottas sur panne mécanique, qui déclenchera après une longue période d’attente une VSC qui se transformera en safety car, resserrant tout le peloton et permettant à tous les pilotes d’effectuer leur deuxième arrêt.

Cela provoquera le chaos à la relance de la course avec un effet accordéons à l’avant-dernier virage, où l’on verra Stroll ne pas freiner et emboutir Ricciardo avant que lui-même ne finisse dans le diffuseur de Piastri, lui causant de gros dommage et handicapant le reste de sa course.

Le Canadien écopera d’une pénalité de 10 secondes suite à cet incident qui aura provoqué l’abandon de l’Australien malgré un excellent week-end de sa part.

Dans le même temps de la relance, Tsunoda se voit percuté par Magnussen qui l’enverra en tête-à-queue lui provoquant une crevaison suivie de son abandon. Magnussen écopera aussi d’une pénalité de 10 secondes.

La fin de course se passe beaucoup plus calmement tandis que la stratégie d’Alonso l’obligeant à s’arrêter une dernière fois nous offre une jolie remonté de sa part.

Classement de la course :
  • P1 – Verstappen
  • P2 – Norris
  • P3 – Perez
  • P4 – Leclerc
  • P5 – Sainz
  • P6 – Russel
  • P7 – Alonso
  • P8 – Piastri
  • P9 – Hamilton
  • P10 – Hulkenberg
  • P11 – Ocon
  • P12 – Albon
  • P13 – Gasly
  • P14 – Zhou
  • P15 – Stroll
  • P16 – Magnussen
  • P17 – Sargeant
  • P18 – Ricciardo
  • P19 – Tsunoda
  • P20 – Bottas
Les 3 points a retenir

Nico Hulkenberg offre encore une fois des points très précieux pour Haas.

Hamilton, nous à offert une jolie remonter malgré quelques difficultés.

Verstappen se montre toujours indomptable.

Conséquences sur le championnat des constructeurs et pilotes :

Red bull culmine toujours au sommet et accroît son avance avec 195 points, Ferrari tente de s’accrocher derrière tandis que Mercedes tente de ne pas sombre au côté d’Aston Martin. Haas se rapproche petit à petit de Racing Bulls.

Le classement constructeurs :

  • Red Bull – 195 pts
  • Ferrari – 151 pts
  • Mclaren – 96 pts
  • Mercedes – 52 pts
  • Aston Martin – 40 pts
  • RB – 7 pts
  • Haas – 6 pts
  • Williams – 0 pts
  • Alpine – 0 pts
  • Kick Sauber – 0 pts

Le classement pilotes :

  

  • Verstappen – 110 pts
  • Perez – 85 pts
  • Leclerc – 76 pts
  • Sainz – 69 pts
  • Norris – 58 pts
  • Piastri – 38 pts
  • Russel – 33 pts
  • Alonso – 31 pts
  • Hamilton – 19 pts
  • Stroll – 9 pts
  • Tsunoda – 7 pts
  • Bearman – 6 pts
  • Hulkenberg – 4 pts
  • Magnussen – 1pts
  • Albon – 0 pts
  • Ocon – 0 pts
  • Zhou – 0 pts
  • Ricciardo – 0 pts
  • Gasly – 0 pts
  • Bottas – 0 pts
  • Sargeant – 0 pts

Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *