Grand Auto

Ferrari dévoile sa super-sportive hybride

Le constructeur Ferrari reprend ses lettres de noblesse dans le domaine des supercars avec l’arrivée cette semaine de la 296 GTB. Le bolide gonflé à 830 ch est conçu avec une double motorisation hybride rechargeable. Il peut ainsi développer au total jusqu’à 740 Nm de couple. La Gran Turismo Berlinetta recouvre, en plus de son moteur électrique (167 ch), un joli V6 3L bi-turbo (663 ch) situés à l’arrière en position centrale. De plus, grâce à une ouverture à 120° (habituellement à 90), des turbos ont pu être implémentés afin d’en améliorer ses performances. Le moteur offre ainsi une compacité et une répartition des masses idéales. Le résultat est sans appel, le 0 à 100 km/h est plié en 2,9 secondes.

La 296 GTB amorce une nouvelle ère mais est librement inspirée de la 250 LM de 1963. Ses courbes ainsi que d’autres détails au sein de l’habitacle très épuré ne sont pas sans rappeler le charme du passé. A l’intérieur, on profitera d’une boîte de vitesse DCT (double-embrayage) à huit rapports. Ce modèle, courant vers l’électrification, offre quatre modes de conduite :

  • eDrive : Le véhicule tourne uniquement avec son moteur électrique et peut parcourir jusqu’à 25 km. Toutefois il ne peut dépasser les 135 km/h.
  • Hybride : Prévu par défaut, le moteur thermique sera automatiquement activé et régulé ou désactivé en fonction des besoins de la conduite.
  • Performance : Le moteur thermique reste allumé et vise à assurer l’efficacité, de façon à garantir la pleine disponibilité de l’énergie.
  • Qualify : Dernier mode pour des performances optimales ! Attention toutefois à ne pas finir en batterie faible.

Ferrari conserve enfin sa même ligne directrice au niveau des dimensions. 4,57 mètres de long pour 1,96 mètre de large et 1,19 mètre de hauteur. Bilan à la pesée du beau bébé : 1470 kilos. Enfin, l’élégance du pur sang cabré à un prix. En effet, il vous faudra débourser 269 000 euros pour vous offrir ce petit bijou.

 

Ferrari 296 GTB

 


Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *