Grand Auto

Choisir sa première voiture de rallye

Après s’être essayé au rallye en location, vous avez pris le goût de ce sport extrême. Il est temps de passer à la vitesse supérieure ! Il faut désormais choisir une première voiture personnelle à acheter. D’emblée, deux choix s’offrent à tout passionné : acheter son propre bolide et le monter soi-même ou acheter un véhicule prêt à concourir. Au-delà de la satisfaction d’avoir monté soi-même sa bête de concours, si vous n’avez pas quelques connaissances en mécanique, il est préférable d’opter pour la seconde option. La première voiture de rallye permet de performer vos aptitudes à cette forme de pilotage particulière. Libre aux intéressés d’ensuite investir dans un meilleur modèle qui pourra tenir sur le plus long terme.

 

L’achat représente un certain investissement et s’adresse à un public averti. Même si un portefeuille limité pourra s’en accommoder. Il faut également prendre en compte l’équipement, la licence (régionale ou nationale) et les frais d’inscription, d’homologation et d’acheminement du véhicules. Avant d’investir dans des voitures de prestige qui remportent tous les chronos, la rédaction vous propose de s’intéresser à trois modèles d’entrée de gamme. Plutôt que de passer deux ans à monter votre voiture, l’idéal est de piloter régulièrement. Pour débuter dans le rallye et pouvoir prendre l’habitude de courir avec plaisir il existe :

 

Citroën AX GTi (Groupe N/ Classe N1)

 

Ce n’est pas pour rien que la AX est encore aujourd’hui la plus fabriquée par la marque. Même si elle commence à dater (produite de 1986 à 1999),  sa déclinaison GTi maintient sa première place chez les débutants dans le rallye. En effet, la N1 (jusqu’à 1400 cm3) reste le meilleur endroit pour démarrer. Le modèle est plus qu’abordable et très facile d’entretien. Vous pourrez trouver des modèles de série de 400 à 1300 € et de 4500 à 30 000 € pour les modèles clés en main. Cette petite voiture permet au pilote de s’affranchir des contraintes lors des locations et de s’initier à la mécanique de base. Veillez toutefois, lors de l’achat, à estimer les pièces à changer pour la rendre apte à la course. En ligne de mire, les kits d’arceaux soudés, baquets et châssis tubulaires, pneus homologués FIA, l’état des amortisseurs et freins…

 

Afficher l’image source

 

Peugeot 205 Rallye F2/12 (Groupe F2000)

 

La 205 est un peu le couteau-suisse dans le milieu du rallye. On la retrouve dans tous les groupes car la qualité “made in France” permet de faciliter les changements de pièces et d’en réduire les coûts de main d’œuvre. Dans le groupe F2000 elle fait fureur. En effet, dans ce groupe les pilotes ont la plus grande marge de manœuvre pour modifier leur véhicule. On peut donc commencer à sortir des sentiers battus et des premières brides du Groupe N. Certaines clés en main peuvent se dénicher à 7000 €. Petite astuce, le groupe F2000 est l’un des plus disputés en France. Certains modèles ont donc déjà un certain palmarès. Cela peut déjà être un bon indicateur de la sportivité et de la compétitivité du véhicule. Certains vendeurs ajoutent parfois même une vidéo du bolide en action. On peut donc avoir un premier ressenti du moteur qui gronde sur l’asphalte.

 

205 Rallye Club de France

 

 

Ford Fiesta R1 (Groupe R)

 

Pour terminer, la Ford Fiesta n’a sans doute pas le même charme que son homologue de chez Citroën (DS3), mais conviendra à davantage de pilotes en rallye de groupe R. On termine par le groupe le plus compétitif et ce modèle décroche les podiums à chaque classe. Seul le moteur change mais l’agressivité et la tenue de route du modèle américain défie bien toute concurrence. En effet, contrairement aux deux modèles précédents, avec des amortisseurs (Bilstein avec ressorts Eibach) à hauteur réglable, vous pouvez optimisez votre bolide en fonction de votre expérience de route. Pour un modèle prêt à courir, vous pourrez trouvez la perle rare à partir de 8000 € mais prudence. Méfiez-vous des annonces trop juteuses qui peuvent parfois cacher un os.

 

Afficher l’image source

 

Pour commencer vos recherches, consultez plusieurs sites d’annonces spécialisés comme LaCentrale, rallye-forez, troc-rallye… Même si les particuliers restent la meilleure option, certains concessionnaires proposent parfois ce genre de véhicule. Une fois votre modèle acquis si vous souhaitez modifier certaines pièces plusieurs sites dédidés s’offrent à vous. Parmi eux : BPS-Racing, GT2i, ORECA… Enfin, pour ne rien manquer sur les réglementations de la FIA à propos des différents rallyes. Toutes les informations sont disponibles ici.

 


Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *